FICHE TECHNIQUE MATÉRIEL : Les indispensables en scrapbooking.

par | 3 septembre 2020 | Atelier | 0 commentaires

Catégories

Quand j’ai commencé le scrap, je me suis interrogée sur le matériel indispensable pour commencer. Il y a un panel tellement important qu’il est facile de s’y perdre. Il est important de tester avant, quand on le peut bien sur, afin de voir si le produit correspond à vos attentes. C’est un loisir qui peut devenir vite onéreux. Attention aux achats coup de cœur même si le matériel de scrap se revend très bien sur internet. Il y a de nombreux groupes Facebook sur le sujet.
Voici donc une liste de suggestions, selon mon expérience personnelle. Avec le nom de mes produits préférés. Je tiens à préciser que je ne reçois aucune contrepartie financière en les citant.
Je traite ici le matériel pour le scrapbooking américain que je pratique.
Je vous fais grâce du crayon à papier, gomme et règle métal mais qu’il ne faut pas oublier.

1 – La colle

La colle blanche est recommandée. Une fine couche suffit. Le papier ne gondole pas et au séchage elle devient transparente. C’est important d’avoir une belle finition du produit.
Petite astuce :
J’essuie systématiquement l’excédent de colle avec un tissu en microfibre Ma préférée reste la colle pour papier Rayher®, en stylo colle.
Son embout, pointe fine distribue la juste dose. Je l’utilise pour coller quasiment tout .Il existe d’autres colles, notamment pour relier.
Mes recommandations : J’utilise la Cléocol de la marque Cléopâtre®.

2 – Matériel de découpe

Un Scalpel ou un cutter fera très bien l’affaire. Un massicot également est bien pratique mais il faut changer assez vite les lames. Il en existe aussi sous forme de guillotine. Je vous donnerai dans un prochain post, mes petites astuces pour conserver le plus longtemps mon matériel. J’allais oublier la paire de ciseau.
Attention de bien tenir le papier, sinon la découpe ne sera pas droite.

Mes recommandations : J’utilise le massicot Vaessen Creative®

3 – Le tapis

Un des outils indispensable est bien celui-là afin de protéger notre plan de travail.
On trouve :
· des tapis Teflon (attention au pistolet à chaleur et coup de scalpel inopiné),
· des tapis auto-cicatrisants (ils n’aiment pas la chaleur non plus !)
· ou des plaques en verre. On peut tout faire dessus. Découper avec une lame,embosser, s’en servir de palette pour nos mélanges de couleurs….
Rien ne vous empêche bien sûr d’utiliser les 2 premiers, mais pensez bien à changer lesupport en fonction de votre travail du moment.
Mes recommandations : J’ai la Tonic Studio® en format A3 depuis plus de 2 ans et je ne regrette nullement mon achat.

4 – Le papier

Unis pour les bases de pages J’utilise le papier Maya de Clairefontaine®
A motifs

Je vous laisse choisir en fonction de vos goûts
Astuce : attention au sens du papier ainsi quand on le plie on n’a pas de mauvaises surprises.

5 – Le plioir et/ou bille à gaufrer

Le plioir est un outil qui permet de marquer les plis, de faciliter le pliage, et de les écraser.
Il en existe en synthétique ou en os. Celui en synthétique s’use plus vite et sur le carton risque plus facilement de se casser.
La bille à gaufrer sert à plier ou mettre en relief.
Astuce : Au début, vous pouvez très bien utiliser une vieille carte de fidélité comme plioir.

Mes recommandations : J’utilise un plioir en os

6 – Les encres

Chaque encre a sa spécificité (finesse du tamponnage, résistante à l’eau, à l’alcool, pour les fonds … par exemple) Je vous ferai un post dessus très prochainement.
Pour commencer : je vous conseille d’en avoir une ou deux pour les fonds Telle que les Distress Oxide®
La vintage photo est top pour vieillir les bords de vos papiers.
Une pour tamponner vos motifs ou écriture Telle que Versafine® telle que Onyx black

7 – Applicateur d’encre

Outil pour mélanger et appliquer les encres, très utile pour appliquer les encres de manière uniforme et précise les encres Distress® ou à base d’eau.

8 – Les tampons

On en trouve de 2 sortes :
En caoutchouc monté sur du bois ou sur une mousse.
En silicone (Clear) que l’on positionne sur un bloc acrylique.
Ils se nettoient avec de l’eau le plus souvent ou lingette bébé (sauf pour les encres résistantes à l’eau où il faut un nettoyant spécial type Stazon®
J’ai une préférence pour les clear car on voit par transparence ainsi on les positionne plus facilement sur le papier. Voilà selon moi, les indispensables pour déjà commencer à bien s’amuser !
Après mon choix se porterait sur :

9 – le kit pour l’embossage à chaud

(Pistolet à chaleur, Versamark et poudre)

10 – la machine à découpe et à embosser à froid

(Presse pour découper à l’aide de dies et pour gaufrer grâce au plaque d’embossage)

11 – Perforatrice de bordure et autres

Avoir quelques perforatrices de bordures apporte une belle finition à vos projets. J’ai aussi une perforatrice d’angle pour faire les arrondis des angles de pages.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires

Pin It on Pinterest

Share This